Assurance vie : qu’est-ce que c’est ?

Quelle est la définition d’une assurance vie ?

Il est aujourd’hui très courant pour les français d’avoir des assurances vie, car même si cette option n’est pas obligatoire, elle reste très plébiscitée par la majorité. Il s’agit d’un investissement qui vise principalement à faciliter grandement la transmission du patrimoine, mais ses avantages sur les plans fiscaux et administratifs sont divers.

Vous voulez en savoir plus sur la définition d’une assurance vie ? Laissez-nous vous en dire davantage.

Quelle est la définition d’une assurance vie ?

L’assurance vie n’a en réalité pas une seule mais deux utilités principales, et cela dépend de l’état et du choix de son possesseur. Quand celui-ci est en vie, il peut choisir de faire de son assurance vie une sorte d’épargne dont le but est simplement de générer des bénéfices. Ceux-ci pouvant être utilisés une fois que l’assurance aura pris fin, majoritairement au moment du départ en retraite. C’est une décision prise par un grand nombre de personnes voulant entamer un projet professionnel mais qui n’ont pas le capital nécessaire, ni le temps qu’il faut durant leurs années d’activité salariale.

En revanche, quand il s’agit d’une assurance prenant effet d’utilisation au moment du décès du principal concerné, il s’agit d’un très bon moyen de léguer des parts de son patrimoine à un tiers, qui soit n’est pas concerné par l’héritage vu qu’il ne fait pas partie de la famille, ou qui souhaite favoriser un ou plusieurs membres de la famille en particulier.

Quand on parle d’une assurance vie, on fait référence à un moyen d’épargne, mais également à une sorte de placement bancaire à intérêts. Il faut savoir qu’une assurance vie profite des meilleurs taux d’intérêt existants, il est donc très avantageux d’opter pour cette solution en voulant fructifier ses biens et en faire un capital suffisant pour un projet futur.

Il est possible de souscrire à une assurance vie dès la majorité, et il n’existe aujourd’hui pas de seuil maximal de somme collectée. Il est également bon de savoir qu’il est tout à fait possible de posséder diverses assurances vie, et cela est très utile quand on veut en consacrer une à chacun des deux buts essentiels de celle-ci, que nous avons cités précédemment.

Qui sont les acteurs d’une assurance vie ?

Afin de bien comprendre comment fonctionne une assurance vie, il est très important de connaître tous les acteurs prenant part à ce contrat. Voici les acteurs principaux d’une telle démarche administrative :

  • Le souscripteur ;
  • L’assuré ;
  • Le bénéficiaire ;
  • L’assureur ;
  • Le courtier.

Quand on parle de souscripteur, on fait référence à la personne morale ou physique qui prend la décision de souscrire à un contrat d’assurance vie. C’est à lui que revient la tâche de choisir tous les autres acteurs de cette démarche.

L’assuré quant à lui est la personne concernée par les clauses du contrat, ce sont donc ses biens qui sont couverts par cette entente administrative. Notez que dans la majorité des cas, le souscripteur et l’assuré sont la même personne, toutefois, dans certains cas exceptionnels, ceux-ci peuvent différer.

Le bénéficiaire d’une assurance vie est soit l’assuré (également souscripteur), quand celui-ci est encore vivant, soit ses héritiers ou une tierce personne choisie en cas d’assurance décès. Il s’agit tout simplement de la ou les personnes qui ont la possibilité de bénéficier des biens de l’assuré.

Quels sont les modes de gestion d’une assurance vie ?

Il est important de savoir qu’une assurance vie est un investissement pouvant posséder deux supports, à savoir le mono support et le multi support.

Le mono support est un investissement dont les bénéfices ne sont réalisés que par les obligations étatiques, donnant ainsi l’avantage de la stabilité et du rendement sécurisé du capital. Toutefois, ce choix est désavantageux dans le sens où les fluctuations positives de la bourse ne concernent pas ce type de contrat, il est donc impossible de gagner plus que prévu au départ.

Le multi support quant à lui est un contrat reposant sur les obligations étatiques et les fluctuations de la bourse, ou même les estimations immobilières. Cela implique qu’il s’agit principalement d’un investissement en bourse, et que les biens couverts par l’assurance sont touchés positivement et négativement par les fluctuations boursières.

Vous en savez maintenant plus sur la définition d’une assurance vie, mais également sur ses acteurs principaux et ses modes d’investissement.