L’ocytocine : un remède contre l’infidélité

La fidélité surtout du côté de l’homme a toujours été une source de conflit dans la vie d’un couple. Depuis quelque temps la science a fait beaucoup de progrès et aurez trouvé une solution pour que ce ne soit plus un problème. En effet, des recherches scientifiques ont conclu que l’ocytocine est la solution à l’infidélité de ces messieurs.

Qu’est-ce que l’ocytocine

L’ocytocine est l’hormone sécrétée par le cerveau qui provoque l’affection entre un parent et son enfant ou un homme et une femme. Cette hormone aide également les gens à nouer des liens d’amitié et à se créer des relations et une vie sociale. C’est donc l’hormone affective par excellence. Récemment, des études ont démontré qu’elle contribue à ce que les hommes soient plus fidèles dans leurs relations amoureuses.

La naissance l’amour

On ne peut pas dire que l’ocytocine est un philtre d’amour. C’est plutôt l’hormone de l’amour. Selon la science, la naissance de l’amour n’a rien de romantique puisque ce sentiment émanerait de l’hypothalamus. Cette glande qui se trouve entre le système endocrinien et l’interface du système nerveux, au centre du cerveau. Grâce à cette glande, le cerveau produit de l’ocytocine qui est connue pour provoquer la socialisation, l’attachement ainsi que le désir sexuel. C’est d’ailleurs cette hormone qui permet à l’amour d’une mère pour son enfant ainsi qu’un lien affectif très fort qui les unit à naître lors de l’accouchement. C’est également la présence de cette hormone qui amplifie le lien et l’affection qui unissent deux personnes.

L’ocytocine : l’hormone de la fidélité

Selon des études menées par des scientifiques, l’ocytocine serait efficace pour se débarrasser de l’infidélité et pour consolider les relations amoureuses. Lors de l’expérience faite sur plus de 50 hommes en couple et célibataires, certains hommes ont inhalé de l’ocytocine ou du placebo d’autres ont reçu des injections d’ocytocine par voie nasale. Après 45 cm, ils ont été confrontés à de belles filles qui se sont installées près d’eux. Pour le groupe de célibataires, cette expérience n’a posé aucun problème, ils ont trouvé les femmes attirantes. Mais la preuve essentielle recherchée par les scientifiques est son efficacité auprès des hommes en couple.

La majorité des hommes en couple qui ont ingurgité de l’ocytocine ont été dérangés par la vue de ces belles femmes. Ces résultats confirment la thèse que même si l’ocytocine favorise la socialisation, elle ne permet pas le rapprochement corporel, et ce même si la tentation est forte. Ce qui est très efficace pour lutter contre l’infidélité de la gent masculine qui est souvent attirée par les jolies filles. Si cette théorie est mise en pratique, et que la production de cette hormone est stimulée chez l’homme, cela contribuerait à la consolidation des foyers monogames et permettrait à offrir aux enfants un foyer stable et équilibré qui est essentiel à leur bon développement.