Les bonnes raisons de faire un legs à une cause

La plupart des personnes âgées, riches ou pauvres, préfèrent léguer leur richesse à des organisations qui font des œuvres de charité. Les personnes qui ont bénéficié de ces aides sont nombreuses et elles ont réussi à changer leur vie en finançant l’étude de leurs enfants, en soignant leurs maladies … alors, pourquoi ne pas donner l’argent, qui n’est qu’une matière éphémère, aux gens qui en auront encore besoin ?

Ce n’est qu’une question de moralité 

Ces personnes font cela pour soutenir une cause qui leur est importante. Certains veulent partager leurs biens pour leur satisfaction personnelle tandis que d’autres le considèrent comme un devoir de société, une forme de remerciement à la communauté … Il y a aussi des personnes qui le font à cause du fait qu’ils en ont déjà bénéficié auparavant. Il y a certaines personnes qui créent une association pour soutenir la même cause.

Faire un legs par l’intermédiaire d’un testament est une façon de prouver sa détermination. Le budget des ONG et des associations caritatives se base sur des levées de fonds, des dons et les héritages dans les testaments. De plus, à cause de la crise économique, l’État n’offre plus beaucoup de soutiens financiers, pour ne pas dire qu’ils sont inexistants.

Le legs en duo 

Le régime fiscal est privilégié pour ceux qui font des dons et écrivent leur testament pour une bonne cause. Par le legs en duo, qui consiste à attribuer l’héritage à la fois aux héritiers et à une bonne cause, les droits de donation ou de successions aux héritiers peuvent être déchargés. Le legs en duo est en plein essor selon les notaires et les avocats affiliés aux legs et à la transmission du patrimoine.

Les différentes catégories de bonnes causes 

Les bonnes causes sont nombreuses, le nombre de différentes catégories reste encore à déterminer. Toutefois, on peut en citer quelques-unes : organisations sociales, associations reliées directement aux pays en voie de développement, les associations culturelles et artistiques, universités …

Qu’est-ce que le bénéficiaire fait du don reçu ?

Les bénéficiaires publient généralement les détails du don sur leur site internet. Ils établissent un planning et des projets où le fond sera utilisé. Aussi, ils présentent à quel point l’argent reçu aura des impacts importants sur la vie d’un enfant, d’une famille, d’un malade …

Les donateurs peuvent également réclamer un bilan annuel pour être sûrs de l’utilisation du don.

Un notaire ou un gestionnaire de patrimoine suffira pour expliquer la procédure à suivre. Il faut aussi remarquer qu’un testament n’est jamais définitif. Le titulaire peut à tout moment le modifier. Ainsi, la somme que la personne lègue par l’intermédiaire d’un testament à un héritier ou à une bonne cause s’appelle : « Legs ».