Les vertus thérapeutiques du Cannabis

Initialement, le Cannabis est une plante dont les fleurs sont ce que nous appelons « Marijuana », hash ou haschisch lorsqu’il s’agit de la résine et Cannabis souvent connu en forme de substance. Malgré l’appartenance de cette plante à la classe des « drogues », le Cannabis est une plante qui possède des vertus médicinales importantes.

Contre la douleur et l’inflammation

Depuis l’Antiquité, les Romains utilisaient le « Cannabis sativa » comme antidouleur. Ils l’administraient aux femmes pour soulager les douleurs d’avant-accouchement. Plus tard, vers 1840, on le donnait aux personnes atteintes de la rage, de rhumatisme, d’épilepsie ou de tétanos. Ce n’est qu’à partir de 1940 que le Cannabis a été retiré de la pharmacopée en raison d’une forte présence de cannabinoïde dans cette substance. Depuis, le Cannabis a été déclaré comme dangereux. En dentisterie, le Cannabis est également reconnu comme anti-inflammatoire.

Contre le stress et l’anxiété

Consommées à petite quantité, de manière régulière, les fleurs du Cannabis procurent du bien-être, synonyme de relaxation et apaisement total. Il a été identifié que même le syndrome de stress posttraumatique peut être traité par l’administration dosée de marijuana. En Suisse, les statistiques ont démontré que le taux de suicide carcéral a chuté depuis que la consommation de Marijuana est autorisée dans les maisons de correction. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons qui font que la Suisse soit un pays pionnier du Cannabis thérapeutique.

Contre le cancer

Substance très utilisée en chimiothérapie, le Cannabis est vérifié augmenter l’appétit et baisser les nausées, les douleurs et les vomissements. La forte concentration en THC ou aussi cannabinoïdes fait du Cannabis un produit utile même dérivé dans le traitement du cancer ou encore du Sida. Le cannabinoïde de synthèse contenu dans le Cannabis est idéal pour régresser les tumeurs cérébrales cancéreuses. C’est cette faculté de réduire l’inflammation qui prévoit l’accroissement de cellules saines et tue les cellules cancéreuses.

Contre les maladies neurodégénératives

Antispasmodique également, le Cannabis est efficace pour traiter les maladies neurodégénératives comme les maladies de Parkinson ou l’Alzheimer. Ces maladies qui affectent le système nerveux font que les malades perdent conscience. Le THC contenu dans le Cannabis agit ainsi sur les cellules malades et/ou mortes et rend leurs dégradations moins graves.

Si telles sont les vertus médicinales du Cannabis, qu’en est il des dangers encourus à l’abus de sa consommation ? Est-ce que la limite légale aux yeux de la loi est relative à la limite médicale de tout un chacun ?