Être sexy après cinquante ans

En général, le fait d’être sexy s’allie encore à une forme de vulgarité et de provocation. Cela peut être faux, mais en tout cas, nous imaginons toujours des décolletés plongeants, des vêtements hyper-transparents, des jupes très courtes et de l’exagération dans les accessoires et la mise en beauté lorsque ce sujet est évoqué. À partir de la cinquantaine, de nombreuses femmes s’interrogent donc sur comment être sexy en évitant la mode tape-à-l’œil.

 

La tendance à cinquante ans

Il n’est plus question de s’habiller comme une jeune adolescente de dix-huit ans une fois la cinquantaine passée. En effet, la majorité des femmes apprennent à équilibrer ce qu’elles portent à partir de cet âge : un maquillage pas trop voyant, un décolleté équilibré, des accessoires modestes et autres. Elles sont donc un peu plus à la recherche d’une apparence « convenant » à leur physiologie actuelle.

Certaines femmes de cet âge refusent de faire pareil. Elles essaient donc de dissimuler leur âge et leurs rides avec de nombreuses couches de maquillage, avec les talons à aiguilles très hautes et avec des vêtements voyants et moulants qui continuent à tout montrer. Cependant, le résultat n’est pas très joli à voir.

 

Une nouvelle forme de mode simpliste

À cinquante ans, la sensualité est plutôt représentée dans l’élégance de l’apparence, dans la mesure, dans le choix des vêtements simples, mais avec une belle matière, dans les gestes gracieux, dans les maquillages légers et naturels et dans l’intellectualité. Tout est donc basé dans une forme de modestie. Effectivement, une femme de cinquante ans doit plus jouer sur son savoir et son élégance pour exprimer sa beauté.

Du côté séduction, la femme dépassant la cinquantaine n’a plus à chercher un « bad boy ». Elle se doit d’être courtisée par un gentleman, qui préfère complimenter son intelligence au lieu de trouver tous les prétextes pour la conduire dans un lit.

 

Exprimer sa féminité d’une autre manière

Les femmes mûres doivent oublier la plupart des idées reçues de la féminité. Il n’est plus question de jouer la Barbie qui ne comprend rien aux discussions compliquées. De même, il faut également oser une apparence qui convient à son âge. Très souvent, la beauté d’une femme est apparentée à la longueur de ses cheveux. C’est tout à fait faux, une femme aux cheveux courts peut tout à fait être séduisante. Les femmes qui ne prennent également pas le temps de se maquiller sont souvent considérées comme des femmes négligentes. En bref, les idées préconçues exigent qu’une femme soit impeccable et se cache sous sa tenue pour paraître séduisante.

Aujourd’hui, la mode a évolué, même pour les jeunes femmes. En effet, l’effet naturel est maintenant plus recherché. De plus, les femmes ayant de l’humour et de l’esprit sont également plus considérées.