Qu’est-ce qu’une arthroscopie et qui peut la pratiquer ?

Bien plus qu’un simple médecin, un expert de la chirurgie du sport a été formé pour s’occuper du traumatisme d’un sportif suite à un accident grave comme la rupture de son tendon d’Achille. Le traitement par l’arthroscopie est l’une de ses spécialités. D’après les praticiens, cette technique permet de favoriser la convalescence.

Quand est-ce qu’il faut subir une intervention chirurgicale sous arthroscopie ?

Un athlète victime de traumatismes du membre inférieur ou supérieur peut entrer dans un bloc opératoire pour subir un acte chirurgical sous arthroscopie. Cet acte miraculeux atténuera efficacement ses cicatrices. La personne pourra reprendre son entrainement et son activité après trois mois. C’est possible si les réparations ligamentaires arthroscopiques du patient ont été un succès. Les sportifs qui ont eu un accident grave au niveau des épaules peuvent également se faire opérer, notamment en cas de lésions capsulo-ligamentaire. Certains praticiens ont d’ailleurs l’aptitude de réparer les fractures du coude sous arthroscopie et d’accélérer la convalescence du patient.

Le fonctionnement de l’arthroscopie

Afin de faire disparaître le traumatisme causé par un accident, le patient doit subir une intervention chirurgicale sous arthroscopie. Pour ce faire, le spécialiste utilisera un instrument optique de 3 ou 4 mm de diamètre connecté à un système vidéo. Les praticiens n’auront qu’à visionner la totalité de la zone articulatoire sur un écran de contrôle afin de s’assurer de la réussite de l’opération. Une fois que les outils nécessaires ont été introduits dans un mini-orifice, il sera plus facile pour le spécialiste d’explorer la cavité articulaire d’un genou et d’effectuer une intervention thérapeutique. À noter que l’acte doit se dérouler uniquement dans un bloc opératoire et l’athlète doit être sous anesthésie (locale ou générale) avant de subir le traitement. Une consultation préopératoire est toutefois indispensable. En outre, grâce à cet acte chirurgical, les ruptures du biceps distal peuvent être réparées. Le spécialiste n’hésitera pas à employer des incisions de 3 cm qui viendront se cacher dans le pli de flexion du coude.

Par ailleurs, cette technique célèbre peut servir pour supprimer la luxation récidivante de l’épaule. Les butées osseuses sous arthroscopie seront efficaces pour faire disparaître les lésions du biceps qui touchent les sportifs.