Santé et pollution vont toujours de pair

La pollution fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Le Docteur Potdevin nous éclaire d’ailleurs sur cela.
Réactivité différente de chacun
La manifestation diffère pour chacun quand il est question de pollution. C’est le système immunitaire propre à chaque individu qui détermine cette réactivité. De ce fait, il convient de maitriser chaque polluant afin de pouvoir en prévenir l’effet sur l’organisme.

Ces ondes électromagnétiques qui nous minent la santé

En cette ère d’avancée technologique, les ondes électromagnétiques font partie intégrante de notre quotidien via les téléphones, ordinateurs, télévision, les fours micro-ondes en bref, les appareils électroménagers. Il est cependant utile de savoir qu’ils ont des effets nocifs sur la santé et surtout pour les bébés qui sont dotés d’un système immunitaire encore faible.
Les ondes électromagnétiques entrainent des troubles des neurones, du système immunitaire et provoquent même le cancer. Ces pollutions intérieures sont source de stress et de troubles du sommeil.
Ce type de pollution est parfois négligée par bon nombre de gens d’où l’initiative de l’Institut bruxellois pour la Gestion de l’Environnement. L’établissement a de ce fait conçu un ouvrage pour nous guider dans la limitation d’infestation de notre vie quotidienne par ces ondes électromagnétiques, et de minimiser la pollution physique et/ou chimique intérieure.

L’air intérieur est-il aussi pollué ?

L’effet de la pollution de l’air ambiant sur des bâtiments comme les maisons, les écoles, les bureaux pour la santé des occupants continue de susciter l’intérêt des chercheurs. Ce qui est sûr, c’est que l’air confiné dans ces constructions est plus chargé de substances toxiques que l’air libre du fait de leur isolement.

Lien entre la pollution et les allergies

Une corrélation positive existe effectivement entre la pollution et les manifestations allergiques. Plus l’air ambiant est pollué, plus grands sont les risques d’allergie, surtout pour les enfants.
Des manifestations allergiques font parfois suite à une pollution à l’exemple des irritations de la peau, les éruptions cutanées comme les eczémas.
Les rougeurs des yeux, les picotements à la gorge, l’écoulement au nez et les incessants éternuements constituent les manifestations allergiques à la pollution.
La pollution augmente le risque d’asthme et entraine des troubles de l’appareil digestif.
À forte intensité, la pollution peut affecter la fertilité et la grossesse.

La pollution reste l’apanage de tout un chacun dont la réactivité diffère d’une personne à une autre. Cependant, il reste encore à déterminer la concentration de polluants pouvant porter atteinte à notre santé. Par ailleurs, une corrélation positive existe entre la pollution électromagnétique et chimique.